Vous êtes ici : Accueil > Une métropole de projets > Dispatching


Dispatching Provincial

Étude sur le coût de la réforme des services d’incendie dans le cadre de la mise en place des zones de secours




Pour rappel, dès novembre 2014 et conformément aux termes de la déclaration de politique régionale 2014-2019, la Province de Liège a proposé aux communes et à leurs prézones de secours/zones de secours de conclure des conventions de partenariatvisant d’une part, la réalisation d’une étude d’optimalisation del’organisation et du fonctionnement des zones de secours et, d’autre part, le versement aux communes partenaires d’une aide financière directe allouée en deux tranches, à savoir :

  • la première tranche (1.748.020,86€) répartie fin février 2015 entre les 84 communes de la province de Liège sur base de critères similaires à ceux qui président à la détermination du calcul et du paiement de la dotation fédérale de base pour les zones de secours ;
  • le montant de la deuxième tranche (1.583.460,26€) déduction faite du coût de l’étude BDO versée aux communes partenaires fin octobre 2015.

ORGANISATION EN 6 ZONES DE SECOURS FONCTIONNANT DE FAÇON COLLABORATIVE, AVEC IDENTIFICATION AU SEIN DES ZONES ET ENTRE LES ZONES DE PISTES D’OPTIMISATION


En effet, lors de sa séance du 5 février 2015, le Collège provincial a décidé d’attribuer le marché de consultance relatif à la réalisation d’une étude d’optimalisation de l’organisation et du fonctionnement des zones de secours en province de Liège à la SCRL BDO MANAGEMENT ADVISORY.

Au mois de septembre de la même année, l’Assemblée générale de l’asbl Liège Europe Métropole prenait acte des résultats de l’étude menée et décidait de faire siennes les conclusions et recommandations de cette dernière. Lors de cette même séance, le choix d’un scénario était également posé parmi les quatre scénarii étudiés par BDO. Il s’agit du scénario 3 intitulé « 6 zones avec optimisation interzones ». Ce scénario prévoit le maintien d’une organisation en 6 zones de secours fonctionnant de façon collaborative, avec identification au sein des zones et entre les zones de pistes d’optimisation.

Cinq axes de développement ont ainsi été identifiés :

  • un projet pilote « Dispatching commun » ;
  • un projet pilote « Compatibilité des systèmes informatiques » ;
  • le renforcement d’une plate-forme commune « Prévisionprévention » ;
  • la mise au point d’un statut commun pour le personnel administratif ;
  • le renforcement de la coordination en matière de formation.