L'Ardenne

Un éco-territoire modèle




Vers un positionnement partagé
L’Ardenne souhaite offrir un autre modèle que celui du périurbain dortoir à ses habitants. Son éloignement relatif des dynamiques métropolitaines l’incite à penser un développement local qui s’appuie sur les ressources du territoire : la forêt et sa filière bois (pôle d’excellence), l’eau (captages, réseau de lacs et rivières), le tourisme (excursionnisme, patrimoine naturel et culturel) mais aussi l’importance des centralités, du sens de la communauté et de l’entrepreneuriat. Le modèle de «l’oasis» combinant des coeurs de bourgs renforcés grâce une offre d’habitat de qualité attractive pour les jeunes ménages, des ceintures de production agricole,une indépendance énergétique, des villages d’artisans... Cette ambition affiche néanmoins la nécessité de développer les mobilités rurales, par la mise en place d’une centrale de mobilité élargie à l’arrondissement de Verviers, des plateformes de covoiturage de qualité, etc.

Les aspects transfrontaliers constituent un élément majeur pour le positionnement de l’Ardenne, que ce soit à travers l’apprentissage des langues de l’Eurégio ou des contacts transfrontaliers pour les projets touristiques et d’habitat (réseaux points-nœuds cyclables, pédestres…). Les contacts transfrontaliers concernent le nord (vers le sud Limbourg hollandais et la Staderegion-Aachen que le Sud (vers le Grand Duché de Luxembourg, le Saarland et le Rheinland-Pfalz).


Cliquez sur l'image pour l'agrandir