Vous êtes ici : Accueil > Un territoire en reflexion > Projets européens > Wohnmonitor


Observatoire de l'habitat




Liège Europe Métropole poursuit son travail avec la Province du Limbourg hollandais, la Région d’Aachen et la Communauté germanophone à la mise en place d’un Observatoire de l’Habitat transfrontalier sur le territoire de l’Eurégio Meuse-Rhin (EMR), appelé « Wohnmonitor ».

Le projet Wohnmonitor est réalisé dans le cadre du Programme Interreg V-A Euregio Meuse-Rhin. En investissant des fonds de l'UE dans des projets Interreg, l'Union européenne investit directement dans le développement économique, l'innovation, le développement territorial, l'inclusion sociale et l'éducation dans l'Euregio Meuse-Rhin. Durée du projet : 3 ans

Ce projet doit remplir plusieurs missions : collecter de l’information utile à la planification de l’habitat (démographie, délivrance des permis de bâtir, surfaces affectées à l’habitat,…), analyser celles-ci, émettre des recommandations et les diffuser.

La mise en place d’un tel observatoire découle directement des actions préconisées dans le cadre du Schéma Provincial de Développement Territorial. Le « Wohnmonitor » servira à la fois de sentinelle (les engagements en faveur d’un urbanisme bas-carbone sont-ils respectés ?) et d’outil opérationnel pour les collectivités locales. S’y trouveront réunies et « géolocalisées » toutes les informations relatives à l’habitat sur le territoire provincial et dans l’Eurégio.

Interreg


Le « Wohnmonitor » est un projet d’un budget total de 1,470 millions d’euros dont 316.602,11 euros pour Liège Europe Métropole. Il est financé dans le cadre du programme INTERREG IV pour une durée prévue de 3 ans, de 2018 à 2021. Seul 10% de ce montant est à charge de Liège Europe Métropole. Les budgets concernent : le paiement du personnel (0.5 ETP), les frais d’études (expertise externe sur les marchés du logement, etc.), le site et l’application web-mapping.

Les résultats désirés sont une meilleure coordination transfrontalière de planification de l’habitat dans un contexte de croissance soutenue de la population et de la pression immobilière, et procurer une meilleure information aux acteurs du territoire de la province pour améliorer leurs capacités d’analyse et de planification.